Récemment dans la catégorie Presse

Presse : revue bateau

| 0 Commentaires | 0 Trackbacks

Article paru dans la revue Bateau de 1984. Mon navire, numéro un de la future série fut exposé au salon nautique et visité par le Président de la République.

" Si pour cent briques, on n'a plus rien, pour le double on peut encore avoir quelque chose. Car c'est vraiment quelque chose que le Centurion 47!

Longueur coque: 14,43 m; bau maxi: 4,4] m; tirant d'eau: 2,60 m ou 1,80 m; déplacement: 14 t; lest plomb: 5,8 t; gazole: 330 I; eau: 540 I. Voilure course: 13] m2; croisière: 105 m2. Prix avec moteur Perkins62 ch, sans voiles: 2 150 633 F.

-Noter: Mon navire était habillé de treize voiles, dont trois spinakers, un génois milar, ...deux enrouleurs, six enceintes dont deux 120 Watt étanches sur le pont, , logiciel de navigation et ordinateurs pour MacSea etc...Cela n'a pas été mentionné dans l'action civile parce que de toute façon, ces mecs ne comprennet rien à rien.

Architecte: Ed Dubois; constructeur: Henri Wauquiez, 14 bd Carnot, 59420 Mouvaux France"




Article de la revue "Bateaux" sur le Centurion 47

| 0 Commentaires | 0 Trackbacks
bat_cent_titre.gif

" Si pour cent briques, on n'a plus rien, pour le double on peut encore avoir quelque chose. Car c'est vraiment quelque chose que le Centurion 47!

En jetant un coup d'oeil rapide sur les plans, la différence avec le 42 n'est pas saisissante. Le style de l'architecte Ed. Dubois reste le même et le nombre de cabines ne change pas beaucoup.

On retrouve aussi le carré décalé sur tribord et la cuisine recouverte de faïence émaillée avec son meuble arrondi. Mais en grandeur réelle, tout change. Espace sur le pont et dans le cockpit et volume dans les emménagements s'ajoutent au raffinement de la construction pour donner le véritable luxe qui fait que l'on se sent à l'aise partout à bord.

Evidemment, le premier tour donné à la grande barre est impressionnant, d'autant que sa douceur peut faire douter de son efficacité. Il n'en est rien. Au moteur ou à la voile, le 47 obéit au doigt et à l'oeil.